04/04/2017  -  Patrimoine
« Retour à la liste

Accidents de la vie courante : seuls 15% des foyers sont couverts

Les accidents de la vie courante causent 20 000 décès chaque année, bien plus que les accidents de la route.

 

C’est la troisième cause de mortalité en France. Les accidents du quotidien (chutes, suffocations, intoxications, incendies) font chaque année 11 millions de victimes et près de 20 000 décès.

 

Pourtant, selon un sondage réalisé par Yougov pour la MAIF, 56% des Français ne se préoccupent pas des accidents de la vie courante et de leurs conséquences.

 

Face à cette réalité, les Français concèdent pour plus de la moitié un sentiment de non information (55%) et expriment le souhait d'être davantage informés (55%) sur ces accidents de la vie courante.

 

Globalement, les Français ont le sentiment d’être bien couverts. Pour leurs biens matériels (67 %) mais aussi à titre personnel (71%). Pourtant, ils sont 64 % à ressentir le besoin d’assurer leur voiture en tous risques (selon une étude FFSA/GEMA de juin 2016) et seulement 15 % à assurer leur famille, selon la FFA.

 

MÉCONNAISSANCE OU ARBITRAGE FINANCIER ?

 

S’agit-il d’une méconnaissance du phénomène ? Une personne sur trois a déjà été victime ou témoin d’un accident de la vie courante. Ou bien s’agit-il d’un arbitrage financier ? "Les accidents de la vie courante sont un enjeu de santé publique, il est important de le rappeler. Au sein de la MAIF, c’est un sujet qui nous préoccupe depuis de nombreuses années. Nous avons été les premiers à proposer des solutions pour pallier l’absence de prise en charge. Nous continuons à sensibiliser sur la nécessité de se couvrir, en famille, contre les accidents corporels » souligne Stéphane Barbot, Responsable d’entité à la Direction Solutions Assurances de Personnes.

 

 

Source : Argus de l'assurance