09/08/2017  -  Economie/Finance
« Retour à la liste

Hausse de la CSG : Serez-vous gagnant ou perdant ?

La hausse annoncée de la CSG compensera-t-elle la baisse promise des cotisations sociales ? Vous êtes salarié(e), fonctionnaire, indépendant(e) ou retraité(e), voici le résultat en chiffres…

 

Le principe

 

Le gouvernement souhaite augmenter de 1,7 point la CSG sur les salaires, les revenus des indépendants et les pensions de retraite. A l’avenir, le taux serait porté à 9,2 % (au lieu de 7,5 %) pour les salariés et indépendants et à 8,3 % (au lieu de 6,6 %) pour les retraités. Pour compenser cette hausse, les cotisations sociales chômage et maladie seraient supprimées. Ce mécanisme de compensation ne fonctionne pas efficacement pour tout le monde… Aussi, des mesures complémentaires sont encore à l'étude.

 

 

Vous êtes salarié(e)

 

Vous êtes toujours gagnant(e), sauf si vous percevez un salaire mensuel brut supérieur à 33 450 €…

 

 

Vous êtes retraité(e)

 

Vous êtes perdant(e) si votre pension mensuelle est supérieure à 1 200 €, mais sachez que le gouvernement étudie des mesures compensatoires pour neutraliser l’impact de la hausse de la CSG…

 

 

Vous êtes fonctionnaire ou indépendant(e)

 

Vous subirez la hausse de la CSG mais puisque vous n’êtes pas soumis(e) aux mêmes cotisations sociales que les salariés, le mécanisme de compensation ne sera pas entièrement efficace. Le gouvernement explore plusieurs pistes pour vous proposer un avantage équivalent. Dans cette attente, les simulations ci-dessous montrent ce que représenterait pour vous la hausse de la CSG.