27/11/2017  -  Cofige Patrimoine
« Retour à la liste

Assurance vie : les avantages de détenir plusieurs contrats.

OPTIMISEZ LA PERFORMANCE

 

Les performances des compagnies sont très hétérogènes. Ces écarts s'expliquent par la composition des fonds selon la part d'immobilier, d'obligations d'entreprises ou d'actions. Les assureurs n'offrent pas tous les mêmes unités de compte et les solutions de gestion diffèrent. Gestion libre, pilotée, sous mandat, conseillée. Souscrire différents contrats donne plus de souplesse.

Notre avis : mélangez des fonds en euros de nouvelle génération (immobilier et actions) avec des fonds classiques.

 

LIMITEZ LES RISQUES

 

Détenir plusieurs contrats dans des compagnies bien distinctes protège mieux votre épargne. Les contrats bénéficient d'une protection du Fonds de garantie des assurances de personnes, jusqu'à 70.000 euros. L'indemnisation est applicable par assuré, quel que soit le nombre de contrats souscrits auprès d'une même société. En multipliant les compagnies, vous multipliez le nombre de fois où la garantie pourra s'appliquer.

Notre avis : la solidité financière d'un assureur est un critère fondamental de sélection. Diversifiez les établissements.

 

AFFECTEZ UN CONTRAT À CHACUN DE VOS PROJETS 

L'assurance vie permet de se constituer une épargne qui servira au financement de projets (achat immobilier, retraite, etc.). En ouvrant un contrat par objectif, ajustez la composition financière de chacun à l'horizon de chaque projet.

Exemple : vous préparez le financement des études de votre enfant. Vous estimez le coût à 70.000 euros sur cinq ans (logement, etc.). Vous déterminez le montant des versements réguliers à mettre en place sur ce contrat et l'allocation optimale.

Notre avis : préférez une gestion à horizon qui sécurise vos investissements sur le fonds garanti à mesure que l'échéance approche.

 

RÉDUISEZ LE COÛT DE LA FISCALITÉ DES RETRAITS 

La fiscalité des retraits porte uniquement sur les gains. En cas de retrait, ponctionnez le contrat le moins imposé. Exemple: vous investissez l00.000 euros, avec un partage entre le fonds en euros et les fonds boursiers. La souscription de deux contrats de 50.000 euros sera conseillée. Si, lors du retrait, le contrat composé du fonds en euros a progressé de 5% alors que celui investi en unités de compte a bondi de 20%, un retrait à partir du premier contrat sera moins fiscalisé.

Notre avis : stratégie pertinente si les sommes sont importantes et les écarts de performance entre les supports significatifs.

 

MIEUX TRANSMETTRE EN UTILISANT PLUSIEURS CONTRATS

Ouvrez deux contrats après 70 ans, ou souscrivez un contrat de capitalisation en plus du premier. Le second contrat sera réservé aux retraits. Allouez à celui-ci la part risquée. Les gains exonérés réduiront le coût de la transmission. L'utilisation intelligente des atouts de l'assurance vie avant et après 70 ans permet d'optimiser la transmission de votre patrimoine.

 Notre avis : n'attendez pas d'avoir passé 70 ans pour souscrire vos premiers contrats. Mais, même après cet âge, le placement conserve beaucoup d'attraits.

 

PERSONNALISEZ LES CONTRATS EN FONCTION DE LEURS BÉNÉFICIAIRES 

Ouvrir un contrat au profit de chacun des bénéficiaires permet d'ajuster la gestion à leur profil. En fonction de leur âge ou de l'estimation de leurs besoins futurs, la composition du contrat pourra être plus ou moins orientée vers des produits non garantis en capital mais plus rémunérateurs. Doter des bénéficiaires inattendus d'un contrat qui leur est propre peut aussi avoir de l'intérêt.

Notre avis : demandez à votre assureur s'il accepte la rédaction d'une clause bénéficiaire à options, qui permet de n'accepter qu'une partie des capitaux.

 

 

Source : La lettre recommandée