12/09/2014  -  Patrimoine
« Retour à la liste

Amundi lance une SCPI à capital fixe

 

 

Amundi lancera prochainement une SCPI à capital fixe, baptisée « Amundi Défi Foncier ». Celle-ci est destinée aux particuliers souhaitant se constituer un patrimoine immobilier tout en bénéficiant du régime fiscal du déficit foncier.

 

Ainsi, pour un investisseur soumis au régime réel d’imposition, le déficit foncier, y compris le déficit issu des intérêts d’emprunt existants, s’impute sur ses revenus fonciers insuffisants, le déficit foncier (ne résultant pas d’intérêt d’emprunt) peut également s’imputer sur son revenu global dans la limite de 10.700 euros par an. La commission de souscription s’établit à 11.5%. Quant à la commission de gestion annuelle, elle s’élève à 12% du montant des produits locatifs encaissés et des produits financiers nets.

 

Amundi DEFI Foncier est une SCPI à capital fixe investie majoritairement en immobilier résidentiel qui a pour objectif d’acquérir des immeubles à rénover afin de les louer. La souscription de parts de la SCPI Amundi DEFI Foncier permet de se constituer indirectement un patrimoine immobilier disposant d’un potentiel de valorisation tout en optimisant sa fiscalité grâce au mécanisme du déficit foncier. Cette souscription doit être réalisée selon sa situation fiscale personnelle. La fiscalité est susceptible d’être modifiée ultérieurement.

 

Le mécanisme du Déficit Foncier est un dispositif qui, en l’état actuel de la fiscalité applicable :

 

>> n’est pas soumis au plafonnement des niches fiscales.

>> permet d’imputer le déficit foncier résultant de certaines dépenses de travaux sur :

 

  • -- les revenus fonciers existants sans plafonnement de dépense,
  • -- les revenus fonciers futurs sans plafonnement de dépense mais dans la limite de 10 ans,
  • -- le revenu global dans la limite de 10 700 € par an.

 

>> permet de déduire les intérêts d’emprunt immobiliers nécessaires à l’acquisition de parts de la SCPI.

 

 

Source : La Lettre Recommandée