10/04/2015  -  International
« Retour à la liste

Bientôt la fin du régime des non résidents au Royaume-Uni ?

Les non-résidents qu’on estime à environ 116 000 sont souvent des dirigeants de grandes compagnies et de riches expatriés, notamment les oligarques russes très présents à Londres, mais qui accumulent leur fortune ailleurs. S’il est élu en mai, Ed Miliband promet ainsi d’abolir un statut injuste et qui, selon lui, fait de la Grande-Bretagne un paradis fiscal «offshore». Mais leurs adversaires conservateurs n’ont pas tardé à critiquer une mesure qui n’affecterait en réalité que quelque 5 000 non-résidents et que les travaillistes eux-mêmes avaient exclue il y a peu, estimant en janvier dernier qu’une abolition ferait fuir les grandes fortunes et coûterait de l’argent au Trésor britannique.

 

 

Source : RFI