01/02/2016  -  Economie/Finance
« Retour à la liste

Ce qui change (en bien ou en mal) au 1er février

Au 1er février, le ticket de péage sera un peu plus salé mais la facture de gaz devrait vous réserver de bonnes surprises. Découvrez les principaux changements qui vous attendent.

 

Février arrive avec son lot de changements pour vos finances et vos démarches administratives. Voici les principales évolutions qui se profilent pour le 1er du mois.

 

► Péages : l'autoroute un peu plus chère (+1,12%)

 

Les tarifs des péages augmentent de 1,12% en moyenne, après avoir été gelés en 2015. En raison d'un vieux litige entre l'Etat et les sociétés d'autoroutes qui a refait surface. Des hausses sont à prévoir jusqu'en 2018.


L’association « 40 millions d’automobilistes » a notamment dénoncé une hausse abusive, « lourde de conséquences sur le pouvoir d’achat des ménages et sur la sécurité des usagers de la route ».

 

►Gaz : les tarifs baissent (-1,86%)

 

Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie (ex-GDF Suez) à 6,4 millions de consommateurs en France, baissent en moyenne de 1,86 % hors taxes ce 1er février.


Il s'agit du cinquième mois consécutif de baisse des tarifs réglementés, qui ont baissé en moyenne de 12,6 % depuis le 1er janvier 2015, précise la Commission de régulation de l'énergie (CRE).


Ils se replient de 1,9 % pour les foyers se chauffant au gaz, de 0,6 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, et de 1,2 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude.


Les tarifs réglementés du gaz consistent en un prix de détail, qui n'inclut pas encore les diverses taxes, mais comprend les coûts d'approvisionnement d'Engie. Ils sont révisés mensuellement.
Selon le régulateur, cette nouvelle baisse répercute l'évolution à la baisse des coûts d'approvisionnement d'Engie, dans un contexte de chute des prix du gaz sur le marché de gros, dans le sillage du pétrole.


« Elle s'explique par la forte baisse des indices mensuels du prix à terme du gaz sur le marché de gros des Pays-Bas (principal indice de la formule tarifaire) et sur celui du marché français PEG Nord (Point d'échange de gaz Nord), pour le mois de février 2016 par rapport au mois de janvier 2016 », a-t-il détaillé.

 

► Pôle emploi : inscription en ligne des nouveaux chômeurs

 

La plupart des nouveaux demandeurs d'emploi doivent désormais s'inscrire à Pôle emploi sur Internet et non plus au guichet. Les régions Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Normandie, Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, La Réunion et le territoire de Saint-Pierre-et-Miquelon franchisse ce cap le 1er février.


À partir du 1er mars, ce sera obligatoire sur tout le territoire.

 

► PEL : son taux tombe à 1,50%

 

Les Plans d'épargne logement (PEL) nouvellement souscrits vont moins rapporter. Le taux de rémunération passe en effet de 2% à 1,5%. Quant au taux maximal facturé par les banques à l'issue de la phase d'épargne, il baissera également et passera de 3,20 % à 2,70 %.


Aucun changement en revanche pour le livret A, dont le taux reste à 0,75%.

 

 

Source : Metronews