03/03/2017  -  Economie/Finance
« Retour à la liste

Changer de banque : c’est désormais simple et gratuit avec le service de mobilité !

Renégociation de votre prêt, déménagement ou volonté de faire jouer la concurrence… Changer de banque peut être l’occasion d’obtenir de meilleurs services pour moins cher.

Et si la compléxité de ce changement vous freine, n’hésitez plus car depuis le 6 février 2017, vous pouvez opter pour le service d'aide à la mobilité bancaire.

 

Pour votre compte de dépôt : une option gratuite, sécurisée et rapide

 

Le changement de domiciliation bancaire est désormais facilité par la mise en place d’un « mandat de mobilité ». En optant pour ce service, votre nouvelle banque se charge d'effectuer les formalités de changement de banque à votre place et de communiquer vos nouvelles coordonnées bancaires à tous ceux qui en ont besoin (employeur, bailleur, impôts, électricité, téléphone…). Ce service est gratuit et sécurisé. Vous devez uniquement fournir à votre nouvelle banque vos anciennes coordonnées bancaires.

 

 

 

Une procédure spéciale pour l’épargne bancaire et l’assurance-vie

 

Ce service concerne uniquement vos comptes de dépôt. Les produits d'épargne comme le livret A, LDD, LEP… ne sont pas concernés et vous ne pouvez pas détenir plusieurs produits d’épargne réglementée du même type. Ces livrets doivent donc être clôturés avant d'en ouvrir de nouveaux dans votre nouvelle banque.

 

Ne clôturez pas nécessairement votre PEL, CEL ou PEA car vous en perdriez les avantages. Vous pouvez cependant demander leur transfert. Attention, cette opération peut être longue et engendrer des frais.

 

Vos contrats d’assurance-vie ne sont pas transférables. Il faut procéder à leurs rachats pour récupérer les capitaux placés. Or, plus l’assurance-vie est ancienne et plus elle est intéressante sur le plan fiscal : il est donc souvent désavantageux de faire repartir le compteur à zéro.

 

En revanche, l’épargne retraite (PERP ou Madelin) peut être transférée d’une compagnie à l’autre…

 

Plusieurs alternatives pour vos crédits en cours

 

Vous pouvez conserver votre crédit dans votre ancienne banque (et donc au moins un compte), le rembourser par anticipation, ou solliciter un rachat de votre crédit par le nouvel établissement. Si vous privilégiez le rachat de votre crédit, nous vous conseillons :

• d’évaluer le coût de l’opération et d’étudier particulièrement le montant des éventuelles indemnités de remboursement anticipé, des frais de dossiers, des frais de mainlevée d’hypothèque…

• d’être vigilant quant au choix de votre assurance emprunteur. Vous pouvez souscrire celle proposée par votre nouvel établissement ou faire jouer la concurrence. Vous ferez sans doute des économies importantes.

• de domicilier vos revenus, pour plus de praticité au quotidien, dans la banque où vous avez votre crédit. Ceci n’est cependant pas obligatoire.