16/02/2017  -  Immobilier
« Retour à la liste

Crédit immobilier : mieux vaut être en couple !

Sondage spécial Saint Valentin  : pour un Français sur 2 acheter un bien immobilier en couple est plus engageant que se marier. Mais surtout, pour emprunter, il est préférable d’être deux  !

 

Sale temps pour les célibataires. Non seulement il fêtent seuls la Saint Valentin, mais les conditions de crédit qui leur sont consenties sont bien moins favorables. D'ailleurs, chez le courtier en crédit Vousfinancer.com, 67 % des emprunteurs sont en couple. Seuls 33 % des acquéreurs sont mariés, mais si la grande majorité des acquéreurs achètent à deux, ce n'est pas un hasard. Cette tendance à emprunter en couple est liée principalement au fait que la capacité de remboursement est supérieure à deux que lors d'un emprunt individuel, ce qui permet d'acheter une plus grande surface. « Même les moins de 30 ans sont 60 % à emprunter à deux et chez les 30-39 ans, cette proportion monte à 75 %. A deux, les revenus sont plus élevés, ce qui permet au couple d'avoir une plus grande capacité d'emprunt et donc d'accéder plus facilement à la propriété, quand un seul salaire n'est pas toujours suffisant », explique Jérôme Robin, président fondateur de Vousfinancer.

 

C'est très injuste, mais pour emprunter un même montant, les revenus demandés à un célibataire sont souvent proportionnellement plus élevés, constate le courtier. Dans une banque par exemple, un célibataire doit avoir 30.000 EUR de revenus minimums, contre 45.000 EUR pour un couple. Dans une autre, pour bénéficier des taux les plus bas il faut gagner 40.000 EUR seul, ou 50.000 EUR à deux. Il en est de même pour le « reste-à-vivre » (la somme restante une fois la mensualité remboursée) qui doit être au minimum de 700 EUR pour une personne seul mais 800 EUR pour un couple.

 

Double injustice : qu'on achète seul ou à deux un bien à 200.000 EUR l'apport demandé sera le même : 20.000 EUR, une somme plus facile à réunir à deux que seul... « Les couples sont des clients de choix pour les banques. A deux l'apport et les revenus sont souvent plus importants. En outre, un jeune couple a souvent des projets et une vision de plus long terme qui peut l'amener à mettre en place des solutions d'épargne, de placements ou d'assurance. Enfin, le risque, de perte d'emploi notamment, ne repose pas que sur une seule personne, ce qui sécurise davantage le projet aux yeux des banques... », détaille Sandrine Allonier, responsable de relations banques chez Vousfinancer.

 

Un achat engage plus qu'un mariage

 

En tout cas, il semblerait que les Français aient pris au pied de la lettre le slogan « un crédit vous engage ». Selon un sondage OpinionWay pour Vousfinancer, 47 % des Français considèrent l'achat d'un bien immobilier comme plus engageant que le mariage. Les femmes sont même 53 % à considérer qu'acheter à deux est plus engageant que se marier, contre 39 % pour les hommes. Les jeunes (25-34 ans) sont 56 % à préférer acheter à bien immobilier à deux que se marier. Avec l'âge, l'importance accordée au mariage grimpe car 48 % des 50-64 ans placent le mariage avant l'achat en termes d'engagement.

 

 

Source : Les Echos