12/02/2015  -  Economie/Finance
« Retour à la liste

Emploi et revenus des indépendants - Insee Références - Édition 2015

En France, 2,8 millions de personnes exercent une activité non salariée à titre principal ou en complément d’une activité salariée fin 2011 (+26% en 5 ans).

 

Ce dynamisme s’explique en partie par le succès du statut d’auto-entrepreneur : fin 2011, 487 000 auto-entrepreneurs sont économiquement actifs, soit un non-salarié sur cinq, hors agriculture.

En moyenne, les non-salariés « classiques » gagnent 3 100 euros nets par mois. Les secteurs les moins rémunérateurs restent les mêmes que pour l’ensemble des non-salariés : le commerce hors magasin (870 euros par mois), les arts, spectacles et activités récréatives (1 200 euros), la coiffure (1 260 euros), l’enseignement (1 460 euros). Les taxis viennent s’ajouter à cette liste, avec un revenu moyen de 1 410 euros en 2011.

À l’autre extrémité de l’échelle, les revenus moyens les plus élevés sont perçus dans les professions juridiques, par les médecins et dentistes ou dans le commerce pharmaceutique (de 7 840 euros en moyenne par mois pour ces derniers à plus de 9 000 euros pour les professionnels du droit).

Les femmes sont largement minoritaires parmi les non-salariés : même si leur présence s’accroît progressivement, elles ne forment en 2011 qu’un tiers des effectifs non agricoles (un quart dans l’agriculture), alors qu’elles représentent environ 40 % des salariés du secteur privé et 60 % des salariés de la fonction publique.

 

 

Source : INSEE