31/05/2016  -  Immobilier
« Retour à la liste

Immobilier neuf : combien vaut un trois-pièces en bord de mer ?

A quel prix peut-on aujourd’hui acheter un appartement neuf de trois-pièces le long du littoral français ? Le site internet Trouver-un-logement-neuf.com publie un panorama des prix du neuf dans les villes touristiques estivales les plus prisées des vacanciers.

 

Investir dans l'immobilier en bord de mer fait toujours rêver. Mais combien doit-on débourser si l'on veut se porter acquéreur d'un appartement neuf de trois-pièces le long du littoral français ? Le site internet Trouver-un-logement-neuf.com vient de publier un panorama des prix du neuf dans les villes touristiques estivales les plus prisées des vacanciers (*).

 

Sur la côte ouest, le littoral normand continue à bénéficier de sa proximité avec la capitale. Les stations normandes « chics » demeurent à un niveau de prix moyen élevé. « La rareté des programmes neufs commercialisés pourrait bien faire encore grimper les prix sur cette Côte Fleurie », observe le baromètre de Trouver-un-logement-neuf.com. Deauville, surnommée le 21e arrondissement de Paris, du fait de sa proximité avec la capitale, propose actuellement un des rare programme neuf où une trois-pièces est proposé à 440.000 euros. La ville du Calvados entraîne dans sa dynamique, Trouville-sur-Mer où il faut compter 272.000 euros pour un T3, mais aussi Honfleur, 210.000 euros ou Cabourg, 201.000 euros.

 

En Bretagne, Saint-Malo, l'emblématique ville aux remparts, multiplie les opérations de logements neufs mais les prix s'emballent : + 18 % en six mois pour atteindre 227.000 euros pour un trois-pièces. Toutefois, remarque aussi le site , « La Trinité-sur-Mer (246.000 euros) ou Quiberon (267.000 euros pour un T3), dans le Morbihan, sont bien plus chères. » Dans le Finistère, Pont-Aven ou Concarneau sont plus abordables : un appartement neuf de trois-pièces se situe aux alentours de 200.000 euros.

 

La Baule, la station haut-de-gamme de l'Atlantique

 

En Loire-Atlantique, La Baule, marché toujours cher et fourni en résidences secondaires, demeure la station la plus huppée où les programmes neufs sont très haut-de-gamme. Un trois-pièce s'y négocie 368.000 euros. Dans le département, Pornic à 218.000 euros ou Guérande à 210.000 euros restent bien plus abordables.

 

En Vendée, les Sables d'Olonne sont , précise le baromètre, « la station balnéaire cotée avec peu de programmes neufs et des prix minimum de 266.000 euros pour un trois-pièces ». L'attrait des Sables tire toute la presqu'île avec + 10 % pour les prix du neuf à Olonne-sur-Mer (à partir de 181.000 euros le T3). La Rochelle, en Charente-Maritime, attire toujours davantage d'acheteurs avec des prix en progression de presque 7 % en 6 mois. Prévoir 258.000 euros pour y devenir propriétaire d'un appartement neuf de trois-pièces.

 

Biarritz dynamise toute la Côte Basque

 

Anglet, Bayonne, Saint-Jean-de-Luz, Biarritz sont les cités balnéaires les plus réputées de la côte basque. Avec des prix en hausse de 8,5 % en six mois, Biarritz reste la cité balnéaire la plus chère avec un prix moyen du trois-pièces à 317.000 euros, devant Anglet, 287.000 euros (- 1,7 %) et Bayonne, 216.000 euros (- 3 %). Un trois-pièces à Saint-Jean-de-Luz se traite à 227.000 euros, mais dans un marché peu fourni en opérations.

 

Bientôt à moins de trois heures de Paris, grâce à la ligne de train à grande vitesse, LGV Sud Europe Atlantique, le bassin d'Arcachon est, relève aussi le baromètre, « p lébiscité dans chaque classement des destinations de vacances ou du lieu idéal pour une résidence secondaire ». Les prix pratiqués s'en ressentent sur le pourtour du bassin : exemple avec + 10 % à La Teste de Buch, la commune de la dune du Pyla, à 229.000 euros pour un trois-pièces. La ville d'Arcachon enregistre des prix records : 365.000 euros pour un appartement de trois-pièces, mais un prix en léger recul de presque 3 % en six mois.

 

La façade méditerranéenne toujours au plus haut

 

Le long de la façade méditerranéenne, faute d'opérations ou en raison de programmes haut-de-gamme, les prix du neuf sur la très prisée Riveria française, sont toujours au plus haut. Même si les prix ont reculé de presque 20 % à Cannes en six mois - il faut encore s'acquitter de 504.000 euros pour un trois-pièces sur la Croisette. La tendance reste haussière jusque dans le Var : + 11 % à Sainte-Maxime à 302.000 euros pour un trois-pièces, + 4,5 % à Saint-Raphaël à 349.000 euros le T3. Pour trouver plus abordable, il faut se tourner vers Fréjus où le prix moyen d'un appartement neuf de trois-pièces reste stable à 255.000 euros. Parmi les destinations les plus connues de la Côte d'Azur, compter 353.000 euros pour un T3 à Juan-les-Pins.

 

Malgré des villes touristiques connues comme La Grande Motte, les réalisations de logements neufs sont peu nombreuses en bord de mer en Languedoc-Roussillon. « Les prix y restent plutôt modérés, observe Trouver-un-logement-neuf.com malgré l'attrait touristique ». L'investisseur déboursera 187.000 euros pour un appartement neuf de trois-pièces à Valras-Plage, dans l'Hérault, 188.000 euros à Argelès-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales, et 232.000 euros au Grau-du-Roi, dans le Gard.

 

(*) Prix moyen actuel de l'immobilier neuf dans les principales villes touristiques françaises, calculé le mardi 17 mai 2016, par type de surface, selon les prix indiqués chaque jour par les annonceurs du site Trouver-un-logement-neuf.com : sur une base minimale de 5 programmes immobiliers neufs différents pour chaque localité, soit plusieurs centaines de prix de logements neufs comparés, sauf pour Deauville.

 

Où trouver du neuf insulaire ?

 

En Corse, à Oléron ou encore à Noirmoutier, observe le baromètre Trouver-un-logement-neuf.com, des programmes neufs pour habiter ou investir sont en cours de commercialisation. Pour la Corse, les prix de l'immobilier neuf varie beaucoup selon la destination. Il faut compter un prix moyen de 213.000 euros pour un trois-pièces à Bonifacio, 250.000 euros à Ajaccio, 260.000 euros à Porticcio, mais cela peut grimper jusqu'à 430.000 euros pour une opération en cours à Porto-Vecchio. Sur la côte Atlantique, des programmes neufs sont en commercialisation à l'île d'Oléron où l'on peut s'offrir une maison de trois-pièces pour environ 175.000 euros. Sur l'île de Noirmoutier, au Nord, il faut prévoir au moins 200.000 euros pour un trois-pièces.

 

 

Source : Les Echos