12/03/2015  -  International
« Retour à la liste

La grande inconnue de l’état réel des finances grecques

A ce stade, c’est le plus grand flou qui entoure les finances publiques grecques. En tout cas du point de vue de ses créanciers, mais aussi des pays voisins de la zone euro.

 

«Nous n’avons pas assez de données concrètes, nous ne savons pas si la Grèce dégage un surplus primaire. Ou de combien de liquidités ses administrations disposent», expliquait ainsi une source européenne haut placée lors de la dernière réunion de l’Eurogroupe, lundi 9 mars.

 

Les données relatives aux finances de la Grèce ont cessé de remonter à Bruxelles depuis décembre 2014. Il est donc difficile en l’état de savoir, si, comme l’affirme le gouvernement grec, Athènes pourrait manquer de liquidités dès avril s’il ne commence pas à recevoir une partie des 7,2 milliards d’euros de prêts promis par les créanciers en échange de la bonne application des réformes en cours.

 

 

Source : Le Monde