31/05/2016  -  Fiscalité
« Retour à la liste

Le palmarès des villes qui taxent le plus leurs habitants

Plusieurs maires ont choisi d'augmenter sensiblement le taux de leurs taxes locales pour faire face à la baisse des dotations de l'État. Si Le Mans est la commune qui a le plus augmenté son taux sur un an, la ville qui prélève le plus reste Lille, selon un palmarès établi par le Figaro ce lundi 30 mai.

 

Avec la baisse des dotations de 11 milliards d'euros entre 2014 et 2017, les communes ont dû se serrer la ceinture pour assurer leurs fonctionnement. Certains maires ont toutefois pu être tentés d'agir sur le seul levier fiscal qu'ils possèdent, à savoir alourdir la fiscalité locale, notamment la taxe d'habitation.

 

Pour rappel, cette taxe prend comme référence le logement habité par le contribuable dans une ville donnée. La commune établit une valeur locative théorique de cette habitation dont elle prélève un pourcentage. Et les maires peuvent choisir de faire évoluer ce taux.

 

Selon une étude du Forum de gestion pour la ville dévoilée par le Figaro ce lundi 30 mai, les édiles se sont toutefois montrés relativement raisonnables, en augmentant leur taux en moyenne de 1% en 2016, contre bien plus (+1,8%) l'an passé. Un tiers des maires de villes ont ainsi décidé d'augmenter le taux.

 

Certains n'y sont pas allés de main morte. C'est le cas de Clermont-Ferrand, où ce taux a augmenté de 6% tout comme Saint Denis (+6%). Suivent Nantes (+5%) et Mulhouse (+4%). Sur une période plus longue, depuis 2010, la palme revient au Mans (+209%), suivie de Nancy (+170%) et Toulouse (+113%).

 

Reste que la ville où la taxe d'habitation demeure la plus élevée est Lille (45,65% de la valeur locative). Marseille (40,25%) et Nîmes (40,1%) complètent le podium, tandis que Strasbourg (36,48%) et Rennes (35,63%) figurent dans le top 5.

 

 

Source : BFM