24/02/2016  -  Economie/Finance
« Retour à la liste

Le patrimoine de l'État atteint 989 milliards, soit 64% de sa dette

Selon la Cour des comptes, la valeur de l'ensemble des actifs de l'Etat à la fin 2014 avait progressé de 7,5% en trois ans. Mais sa dette a augmenté à un rythme trois fois supérieur.

 

Il y a toujours intérêt à lire entre les lignes les rapports de la Cour des comptes. Au détour de celui guère sexy portant sur "la comptabilité générale de l'Etat, dix ans après", publié ce lundi 22 février, on y apprend que le patrimoine total de l’Etat atteignait 989,1 milliards à la fin 2014, soit 7,5% de plus que sa valeur fin 2011. Il faudra attendre la mi-mai pour savoir comment a évolué ce patrimoine en 2015.

 

Routes, immeubles et actions

 

Que trouve-t-on dans ce patrimoine? Pour 475 milliards d’immeubles, de routes et de terrains. On ne compte pas évidemment la Tour Eiffel ou l’Arc de Triomphe qui n’ont pas de valeur marchande. Des biens qui, globalement, ont pris de la valeur. La totalité du parc immobilier non résidentiel de l'Etat valait 44,9 milliards d'euros il y a neuf ans. Fin 2014, s'il vendait tous ses bureaux, l'Etat pourrait théoriquement en tirer 47,8 milliards d'euros, soit une hausse en 8 ans de 6,5%, sachant qu'entre temps, il en a vendu une partie.

 

Le patrimoine de l'Etat est également constitué de biens qu'il a mis en concessions (autoroutes, aéroports....), Ces actifs sont estimés, eux, à 210 milliards. A quoi il faut ajouter 333 milliards d’immobilisations financières, essentiellement les participations de l’Etat dans près de deux milliers d'entreprises et établissements publics. Ce patrimoine représente un peu plus d'un tiers de la valeur total du patrimoine de l'Etat.

 

Dette et hors bilan

 

Mais en face de l’actif, il y a malheureusement la dette. Elle atteignait 1.551 milliards d'euros fin 2014, soit 23.387 euros par habitant. Depuis la fin 2011, l'endettement de l'Etat a augmenté trois fois plus vite (26%) que la valeur total de ses actifs. Et selon toutes probabilités, son montant par contribuable a encore progressé en 2015. Ce qui signifie qu'en vendant tout son patrimoine, l'Etat ne pourrait pas rembourser toute sa dette!

 

Et puis il y a aussi 3.500 milliards d’euros de ce qu’on appelle le hors bilan, comme les 1.500 milliards dus aux fonctionnaires pour leur retraite. Ou encore 10 milliards de loyers dus par l’Etat dans le cadre des partenariats publics-privé comme le nouveau ministère de la Défense. Pour savoir comment ses chiffres ont évolué en 2015, Didier Migaud donne rendez-vous en mai. Mais il y a de fortes chances que la dette se soit aggravée.

 

Les principaux actifs de l'Etat

> 475 milliards d'immobilisations dont 190 milliards de bâtiments, routes et terrains

> 333 milliards d'immobilisation financières dans 2.014 entreprises et établissements publics

Source : Cour des comptes, février 2016
 
 
Source : BFM Business