08/07/2015  -  Patrimoine
« Retour à la liste

Le PEL, grand gagnant de l'épargne réglementée en 2014

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a présenté lundi le rapport annuel de l'Observatoire de l'épargne réglementée. L'un des faits marquants de l'année 2014 est le retour en grâce du plan d'épargne-logement au détriment des autres livrets réglementés.

 

Le taux du PEL, maintenu à 2,5 % jusqu'à la fin du mois de janvier 2015, soit très au-dessus des taux longs du marché, a, en effet, attiré de nombreux épargnants : 1,5 million de plans ont été ouverts en 2014, contre 700 000 en 2013 et 100 000 en 2012.

 

L'encours global des PEL atteignait à la fin de l'année dernière 216 milliards d'euros, soit une hausse de 9,2 % en un an. A l'inverse, le nombre de livrets A a diminué : 61,6 millions, contre 63, millions fin 2013.

 

L'encours du livret historique a baissé de 1,4 %, à 255,7 milliards d'euros (- 3,5 milliards d'euros). Même constat pour le LDD et le LEP.

 

Enfin, l'Observatoire enregistre une accentuation de la concentration des encours des livrets les plus fortement dotés : les livrets A d'un montant supérieur à 15 300 euros recueillent 58,6 % de l'encours total, contre 58,4 % en 2013, et ceux dotés d'un montant supérieur à 22 950 euros (plafond des versements autorisés, hors capitalisation des intérêts) représentent 20 % de l'encours, contre 11,3 % en 2013.

 

 

Source : Boursorama