07/12/2015  -  Economie/Finance
« Retour à la liste

Pas de coup de pouce pour le smic au 1er janvier

Pour la quatrième année de suite, le salaire minimum ne devrait bénéficier que de la revalorisation automatique. Il devrait augmenter de 0,55%. Le dernier « coup de pouce » remonte au 1er juillet 2012.

 

Le salaire minimum devrait augmenter automatiquement de 0,55 % le 1er janvier prochain en France et ne devrait encore une fois pas bénéficier «de coup de pouce» supplémentaire, rapporte le quotidienLes Echos sur son site internet jeudi.

 

Cette décision sera annoncée le 14 décembre devant la commission nationale de la négociation collective (CNNC) mais «il n'y pas de débat», indique le quotidien économique qui cite des sources au sein de l'exécutif. Le gouvernement s'apprête ainsi à suivre de nouveau la recommandation du groupe d'économistes chargés depuis sept ans d'émettre un avis consultatif.

 

Préconisations d'un groupe d'experts

 

Si la tendance et la hausse de 0,55 % se confirment, le smic horaire brut devrait donc passer de 9,61 euros après arrondi à 9,67 euros à partir du 1er janvier. Il devrait atteindre pour un salarié à temps plein 1.466 euros brut par mois, soit neuf euros de plus qu'aujourd'hui.

 

Le smic avait été augmenté de 0,8 % au 1er janvier 2015. Le dernier «coup de pouce» remonte au 1er juillet 2012, juste après l'élection présidentielle. Le smic avait alors été revalorisé de 2 % dont 0,6 % de coup de pouce.

 

Depuis, le gouvernement a suivi les préconisations d'un groupe d'experts qui recommande chaque année de ne pas accorder de coup de pouce supplémentaire.

 

«Même si le chômage tend à se stabiliser, le futur reste encore très incertain», soulignent ces experts dans leur dernier rapport finalisé fin novembre. Ce n'est donc «pas le moment d'ajouter à l'incertitude en cherchant à accélérer dès à présent la hausse des salaires».

 

 

Source : Le Figaro