15/11/2017  -  Economie/Finance
« Retour à la liste

Plus de la moitié des emprunteurs prêts à résilier leur assurance dès 2018

Selon une étude réalisée par Magnolia.fr, comparateur en assurance de prêt, 52% des personnes interrogées (10 000 propriétaires français, toutes catégories socio-professionnelles confondues, âgés de 25 à 65 ans et issus de la base clients Magnolia et Devisprox), sont prêts à mettre en concurrence leur assurance emprunteur dès 2018. En effet, la loi Sapin 2 ouvre, au 1er janvier 2018, au stock des contrats emprunteurs la résiliation annuelle.

 

Or, toujours selon l’étude, 78% des sondés ont souscrit l’assurance de leur banque contre 22%, une assurance en délégation. 41% de ceux qui ont choisi le contrat bancaire l’ont fait pour des raisons de simplicité des démarches, 24% ignoraient les alternatives possibles, 23% ont été confrontés à la réticence de la banque et 5% pensaient obtenir de meilleures garanties.

 

« JUSQU’À 150 € D’ÉCONOMIE PAR MOIS »

 

« Cette volonté de résiliation est plus importante à mesure que les économies réalisées sont conséquentes », relève l’étude. 9% des emprunteurs souhaite profiter de la possibilité de résilier le contrat à partir de 100 € d’économies, 31% dès 1 000 €, 34% à partir de 5 000 € et enfin 26% ne feront jouer la concurrence qu’à condition de réaliser plus de 10 000 € d’économies.

 

« Les assurances individuelles sont bien souvent mieux adaptées et moins chères que les assurances bancaires. L'économie réalisée peut aller jusqu’à 150€ par mois par rapport à un contrat groupe de banque et tout le monde - même les seniors ou les personnes à risque - y trouvera son compte », confie Astrid Cousin, porte-parole de Magnolia.fr.

 

 

Source : L'argus de l'assurance / Magnolia.fr
 

 

Lire aussi : Mode d’emploi pour résilier l’assurance emprunteur avec l’amendement Bourquin. Quelles solutions en cas de refus de la banque ?