30/11/2015  -  International
« Retour à la liste

Quatre explications à la nouvelle chute brutale des Bourses chinoises

Mauvais résultats de l'industrie chinoise, maison de courtage dans le collimateur des autorités, nouvelles introductions en Bourse.... Les places de Shenzen et de Shanghai ont perdu de plus de 5%, vendredi, suite à ces nouvelles. C'est la plus forte chute en trois mois sur une séance.

 

Les Bourses chinoises voient-elles revenir leurs vieux démons ? A la clôture, vendredi 27 novembre, l'indice composite de Shanghai a chuté de 5,48%, soit 199,25 points, terminant 3.436,30 points. A la Bourse de Shenzhen, l'indice a dévissé de 6,09%, perdant 141,58 points, finissant à 2.184,11 points. Il s'agit de la plus forte chute en trois mois sur une séance.

 

Une maison de courtage dans le collimateur des autorités

 

La chute intervient alors que Guosen Securities, grande maison de courtage chinoise, a indiqué vendredi faire l'objet d'une enquête de la part des régulateurs des marchés pour "infractions réglementaires", au lendemain d'une annonce similaire du géant du secteur Citic Securities, sur fond d'une vaste offensive de Pékin visant le secteur financier.

 

Citic Securities a expliqué avoir été prévenue par la Commission de régulation des marchés financiers (CSRC) de l'ouverture d'une enquête à son encontre, en raison de "violations présumées des règlements sur la supervision et la gestion des activités de courtage", selon un communiqué transmis à la Bourse de Shanghai.

 

Appel à stopper le financement des achats d'actions par certains moyens

 

Par ailleurs, les investisseurs ont en outre été déstabilisés par des déclarations des autorités de régulation boursière, qui ont appelé jeudi les courtiers à arrêter de financer les achats d'actions de clients via des "swaps" et autres contrats hors marchés réglementés, selon deux sources bien informées. Il s'agit de la dernière initiative en date pour limiter les risques liés aux placements boursiers financés par la dette.

 

"La mesure en faveur d'un désendettement va certainement avoir un impact négatif sur le sentiment des investisseurs", dit Shen Weizheng, gérant chez Ivy Capital à Shanghai. "En outre, elle soulève la crainte que de nouvelles maisons de courtage fassent l'objet d'enquêtes (...)".

 

Le bénéfice des entreprises industrielles chute

 

La cote a également été plombée par des données montrant que les bénéfices des entreprises industrielles ont baissé de 4,6% en octobre par rapport à la même période de 2014.

 

Vague d'introductions en Bourse la semaine prochaine

 

Egalement, comme le rappelle Reuters, le sentiment de marché a déjà été fragilisé par la perspective d'une vague d'introductions en Bourse qui doit démarrer la semaine prochaine et par les anticipations de hausse des taux de la Réserve fédérale américaine en décembre.

 

 

Source : La Tribune