31/08/2017  -  Economie/Finance
« Retour à la liste

Réforme des cotisations salariales: moins avantageuse que prévue en 2018 !

La suppression totale des cotisations salariales maladie et chômage était programmée en 2018 pour compenser la hausse de la CSG. Cette suppression aura bien lieux… mais en deux temps ! 

Serez-vous gagnant ou perdant ?

 

Le principe

 

Pour financer la réduction de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages et les modifications apportées à l’ISF, le gouvernement proposerait une diminution des cotisations salariales maladie et chômage en deux temps : 2.2 points en janvier puis de 0.95 point à l’automne, alors que la totalité de ces cotisations devait initialement être supprimée dès janvier, date à laquelle la CSG augmenterait bien de 1.7 %.

 

Gagnant ou perdant ?

 

Globalement, pour la plus grande partie des salariés, le gain sera divisé par deux. Le manque à gagner est proportionnel au niveau de salaire.