30/06/2015  -  Cofige Patrimoine
« Retour à la liste

Signature électronique : vers une dématérialisation...

La société de courtage en assurance Nortia a lancé à Lille, en octobre dernier, un service de signature électronique pour les arbitrages. L’ouverture de ce nouveau service est progressive, avec un déploiement prévu ville par ville courant 2015. Aujourd’hui, Cofige Patrimoine est en mesure de vous proposer ce service innovant, qui va largement contribuer à simplifier les démarches administratives, ce qui signifie également un gain de temps considérable. Tour d’horizon de cette dématérialisation.

 

Pour célébrer ses 20 ans Nortia passe au 2.0

C’est la grande sortie du nouveau Nortia Online version Nortia 2.0, dotée d’une interface avec ses partenaires. Elle se veut Collaborative, pour que vous puissiez interagir en direct avec Nortia, et innovante, avec le lancement de la signature électronique sur les actes simples comme les arbitrages dans les contrats d’assurance vie. Plus qu’une simple évolution, elle engendre ce que Nortia fera dans les prochaines années pour rendre la relation client plus facile et efficace.

 

La signature électronique, en bref :

 

La signature électronique : rapidité, simplicité, sécurité ! from Cofige on Vimeo.

 

La Lettre COFIGE Patrimoine Juin 2015 - N° 17 FOCUS 2.0 Comme la signature manuscrite au bas d’un document papier, la signature électronique identifie l’auteur d’un document numé- rique. De plus, elle garantit l’intégrité du document, c’est-à-dire qu’elle assure que le document n’a pas été modifié par ceux qui l’ont reçu, ouvert ou lu. La signature électronique est possible grâce au chiffrement, aussi appelé la cryptographie. Il ne s’agit pas d’une image de signature, mais d’un code qui s’applique à la totalité du document. C’est ainsi qu’il est possible de certifier que le document n’a pas été modifié par un tiers.

 

Des avantages majeurs :

> Authentique : L’identité du signataire peut être retrouvée de manière certaine.

> Fiable : La signature ne peut pas être falsifiée ni réutilisée pour un autre document. > Inaltérable : Une fois qu’un document est signé, on ne peut plus le modifier.

> Irrévocable : La personne qui a signé ne peut le nier. La signature électronique d’un document a, en France, la même valeur légale qu’une signature manuscrite (loi no 2000-230 du 13 mars 2000)

> Gain de temps : Raccourcissement des délais de traitement des dossiers et de prise de décision

 

Téléchargez la brochure complète.