31/07/2017  -  Fiscalité
« Retour à la liste

Vos avis d'imposition bientôt en ligne !

À partir du 31 juillet, les Français imposables à l'IR connaîtront le montant dont ils devront s'acquitter auprès du fisc. De moins en moins de Français paient l'impôt sur le revenu.

 

Les vacances ont commencé pour de nombreux Français. Lesquels ont sûrement autre chose que leurs impôts en tête. L'arrivée de leur avis d'imposition 2017 est pourtant imminente! La direction générale des finances publiques (DGFip) a indiqué ce vendredi que l'avis des ménages imposables sera mis en ligne entre le 31 juillet et le 18 août. Pour les ménages non imposables, qui peuvent bénéficier d'une restitution, l'information sera disponible entre le 24 et le 31 juillet. Les avis d'impôt sur le revenu (IR) papier seront, eux, acheminés par courrier entre le 24 juillet et le 6 septembre.

 

Dans le cadre de la modernisation de l'administration, la loi rend désormais obligatoire le paiement par voie dématérialisée de tout montant d'impôt supérieur à 2 000 euros. La DGFip rappelle quelques conseils pratiques: le contribuable dispose de trois moyens pour s'acquitter de son impôt.

 

- Le paiement direct en ligne. «C'est une formule rapide et sans engagement», insiste Bercy. Elle permet de payer son impôt par internet, par tablette ou par smartphone. L'usager dispose alors d'un délai supplémentaire de 5 jours pour payer. La somme due sera prélevée 10 jours après la date limite de paiement.

 

- Le prélèvement à l'échéance. «C'est la formule la plus simple qui permet d'éviter tout oubli», assure le ministère. Le prélèvement est opéré sur le compte bancaire 10 jours après la date limite de paiement. L'adhésion est possible par internet, par tablette ou par smartphone jusqu'au dernier jour du mois précédant la date limite de paiement. Le montant de chacune des échéances peut être modifié.

 

- Le prélèvement mensuel. Il permet d'étaler le paiement de l'impôt sur les 10 premiers mois de l'année. «Le montant des prélèvements est notifié à l'avance à l'usager et les mensualités peuvent être modulées», précise Bercy.

 

En 2016, ce sont 16,1 millions de foyers fiscaux qui ont été imposés à l'IR. Un chiffre en net recul par rapport à l'année d'avant, où ils étaient 17,1 millions, selon des chiffres publiés par le ministère des Finances la semaine dernière. Aujourd'hui, parce que les gouvernements successifs ont tenu à calmer la grogne fiscale en sortant des Français de l'impôt, près de six ménages sur 10 ne paient plus d'IR. Une proportion inédite, nouvelle preuve de la concentration des prélèvements obligatoires en France!

 

 

Source : Le Figaro