Crédit immobilier : les taux augmentent mais ne vont pas bondir en 2022

Le réseau de courtage Vousfinancer constate une légère hausse des exigences bancaires au mois de février. Mais aucune flambée n’est à craindre cette année.

Lentement, ils progressent. Les taux d’emprunt immobilier exigés par « plusieurs banques » en février ont crû par rapport au mois précédent, constate Vousfinancer dans un communiqué diffusé mercredi 2 février.

Dans le détail, chez les partenaires du réseau, les taux proposés aux candidats à l’emprunt immobilier ont crû pour s’élever en moyenne à :

  • 1,1 % pour un crédit sur 15 ans (1 % en janvier) ;
  • 1,25 % pour un crédit sur 20 ans (1,15 % en janvier) ;
  • 1,45 % pour un crédit sur 25 ans (1,4 % en janvier).

Pour les meilleurs profils, les taux moyens ont remonté pour s’établir à :

  • 0,7 % sur 15 ans (0,55 %)
  • 0,8 % sur 20 ans (0,75 %)
  • 1,05 % sur 25 ans (0,95 %).

Aucune flambée des taux de crédit n’est à craindre en 2022. L’Observatoire Crédit Logement/CSA anticipe une normalisation progressive de la « politique monétaire » menée par la Banque centrale européenne (BCE), qui cherche à maintenir à flots les économies de la zone euro. « Dans ce contexte et après les tensions des premiers mois de l’année, le taux moyen de l’OAT à 10 ans s’établirait en moyenne entre 0,25 % et 0,4 % en 2022, dans la plupart des scénarios bancaires, pour seulement 0,1 % dans celui de la Banque de France », souligne l’Observatoire.

À défaut « de durcissement de la réglementation actuelle, la hausse des taux [de crédit immobilier]serait de 20 à 25 points de base au plus en 2022 : les taux retrouveraient donc simplement leur niveau annuel moyen de 2019 en 2022 ».

Source : https://www.dossierfamilial.com/actualites/argent/credit-immobilier-les-taux-progressent-mais-ne-vont-pas-bondir-en-2022-902766