Crédit immobilier : les taux repartent à la baisse

Après avoir atteint 1,31 % en avril, les taux du crédit immobilier ont baissé en mai pour s’établir à 1,25 % avec, en prime, un record de hausse des encours depuis neuf ans, selon les données de la Banque de France. Un signe de redémarrage de l’activité, qui reste à confirmer dans les prochains mois.

Premiers signes d’amélioration sur le marché des crédits immobiliers. La Banque de France a publié lundi ses chiffres pour le mois de mai et fait état d’une baisse des taux qui avaient grimpé pendant le confinement : 1,25 %, contre 1,31 % en avril et 1,19% en mars. Les encours mensuels ont augmenté de 7,2 milliards d’euros après deux mois de quasi-stabilité. Une hausse sans précédent depuis mai 2011.

« La baisse de régime était due au fait que les banques traitaient en priorité les dossiers en cours, et non plus les nouvelles demandes », indique Sandrine Allonier, du courtier Vousfinancer. Les effets du confinement ont aussi joué. « La charge mentale liée au Covid-19 a empêché les clients d’entamer des opérations, ils les ont mises en attente », observe le directeur du courtier BoursedesCrédits, Arsalain El-Kessir.

La prudence est de mise

Malgré ces chiffres encourageants, les acteurs du marché restent sur leurs gardes. D’une part parce que la production de nouveaux crédits à l’habitat (21,1 milliards d’euros en mai) est soutenue par les renégociations de prêts, à hauteur de 32 % en mai contre 47 % en avril. Hors renégociations, les taux ont en fait légèrement augmenté entre avril et mai, passant de 1,16 à 1,17 %.

D’autre part, car la crainte d’une récession et d’une vague de licenciements à la rentrée plane sur le marché.

 

Source : https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/credit-immobilier-les-taux-repartent-a-la-baisse-1221697#utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=re_8h-20200707