Impôts de production: « une baisse massive » de 20 milliards d’euros pour relocaliser l’industrie

Le gouvernement a annoncé mercredi « une baisse massive » de 20 milliards d’euros des impôts de production qui pèsent sur les entreprises en France, dans le but affiché de « relocaliser » l’industrie et d’asseoir son indépendance.

La réduction est significative, puisque le produit annuel de ces impôts représente plus de 70 milliards d’euros : ces impôts représentent un quart de l’ensemble de la fiscalité qui pèse sur les entreprises, plaçant le pays au 2e rang européen derrière la Suède. Elle s’opérera en deux temps: « dix milliards d’euros en 2021 et dix milliards d’euros en 2022 », a précisé le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire, interrogé sur France 2.

 

L’objectif visé est d’encourager ainsi un mouvement de « relocalisation », assure le gouvernement: « Depuis vingt ans nous avons laissé partir notre industrie, il y a eu des délocalisations massives: nous voulons relocaliser notre industrie pour être souverain sur les médicaments, sur l’automobile, sur l’aéronautique », a défendu Bruno Le Maire.

 

Mais comment se traduira la perte de recettes? L’enjeu est important pour les collectivités locales qui sont les principales bénéficiaires de ces impôts. A cet égard, le gouvernement a promis de leur compenser intégralement toute réduction de ces prélèvements.

 

Source : https://www.challenges.fr/economie/impots-de-production-une-baisse-massive-de-20-milliards-d-euros-pour-relocaliser-l-industrie_719599#xtor=EPR-1-[ChaActu10h]-20200716