Le « Pinel » étendu aux logements en attente de rénovation ?

A compter du 1er janvier 2019, le dispositif « Pinel » pourrait être étendu aux logements anciens nécessitant des travaux de rénovation.

En effet, le projet de loi de finances pour 2019 prévoit que si vous achetez un logement ancien, dans lequel vous réalisez des travaux de rénovation importants (25 % du montant total de l’investissement), vous pourrez bénéficier de la réduction d’impôt « Pinel ».

Cette réduction d’impôt est égale à 2 % de votre investissement global pendant 6 ou 9 ans (soit 12 à 18 % de la somme investie) et peut être prolongée de 3 ans à raison de 1 % par année (3 % de réduction supplémentaire). En contrepartie, vous devez louer ce logement non meublé à titre de résidence principale.

Ce peut être une alternative à la déduction des travaux de vos revenus fonciers dans certaines circonstances. A étudier avec vous…

Nous vous tiendrons bien évidement informé lorsque cette mesure sera définitivement votée.

Rappel :

Aujourd’hui, le dispositif Pinel vous permet d’obtenir une réduction d’impôt dans les situations suivantes :
– acquisition d’un bien neuf ou sur plan (VEFA) ;
– construction d’un logement ;
– acquisition d’un logement qui fait l’objet de travaux de réhabilitation permettant de le considérer comme neuf ;
– réhabilitation d’un logement indécent ;
– transformation d’un local en logement d’habitation.