Piscines, garages, vérandas… pour traquer les fraudeurs, le fisc veut miser sur Google

Bercy souhaite s’appuyer sur un logiciel qui permettrait de détecter automatiquement les « éléments à enjeux fiscaux ».

La guerre aux fraudeurs semble être lancée par le fisc. Selon une information du Canard enchainé, le Trésor public aurait « concocté » avec Google un nouveau logiciel permettant de traquer les réfractaires aux impôts locaux. « Le monde à l’envers » pour le journal satirique, alors que Google a été condamné il y a un an et demi à payer au fisc un milliard d’euros pour « fraudes fiscales aggravées ». Mais c’est un tout nouveau projet, mené avec l’entreprise Capgemini, qui devrait mettre en relation les photos du géant numérique avec les parcelles cadastrales du territoire. Baptisé « Foncier innovant », le système doit détecter tout ce qui doit être utilisé pour le calcul des impôts locaux, comme les garages, le piscines les vérandas ou les courts de tennis.

Lire la suite : https://www.capital.fr/economie-politique/piscines-garages-verandas-pour-traquer-les-fraudeurs-le-fisc-veut-miser-sur-google-1411831