Assurance-vie : comment réagir face à la baisse des fonds euros ?

Ce n’est une surprise pour personne : le rendement moyen des fonds euros ne cesse de baisser… environ 1.40% en 2019 ! Alors comment réagir ? Il est indispensable de diversifier vos placements. Et cela doit passer par de la prise de risque, plus ou moins modérée en fonction de votre profil d’épargnant.

Pour vous guider, voici les principales alternatives qui s’offrent à vous.

1 Les fonds qui offrent une garantie en capital

Il n’y a pas que le fonds euros « classique » qui peut vous offrir une garantie en capital. La preuve notamment avec les fonds euros-croissance : à mi-chemin entre les fonds euros et les unités de compte, ils offrent une garantie en capital à terme pouvant osciller entre 80% et 100% (la durée, minimum de huit ans, est fixée par l’assureur).

Ces supports permettent à l’assureur une liberté de gestion accrue puisqu’il n’est pas contraint par une garantie permanente, comme pour les fonds en euros « classiques ». Une partie des capitaux gérés est potentiellement investie sur des actifs plus dynamiques pour rechercher un rendement supérieur ; l’autre partie est conservée de façon plus prudente afin d’assurer la garantie en capital à l’échéance.
Certains fonds offrent quant à eux une garantie en capital conditionnée (donc pas totale et pas obligatoire), il s’agit des produits structurés. Ces produits ont des conditions de fonctionnement spécifiques définies dans leur prospectus détaillé. Ils visent un rendement important mais conditionné à l’évolution d’indices ou de valeurs.

2 Les fonds immobiliers

Et oui, il est possible d’avoir de l’immobilier dans votre contrat d’assurance-vie !
Il existe par exemple des fonds en euros immobiliers. Ces fonds investissent une part significative ou prépondérante de leur actif sur des supports immobiliers. Tout comme les fonds euros « classiques », ils offrent une garantie en capital. En moyenne, leur rendement actuel est supérieur à celui des fonds euros traditionnels.

Vous avez également la possibilité d’investir sur des unités de compte immobilières au sein de votre contrat. Vous placez ainsi indirectement votre épargne au sein de sociétés qui gèrent des biens immobiliers locatifs. La rentabilité actuelle de ce type de fonds est plutôt attractive (≈ 4% par an avant frais du contrat).

3 Les unités de comptes « classiques »

Si votre contrat offre cette possibilité, investir sur des valeurs mobilières « classiques », du type actions, obligations, etc.… peut vous permettre d’avoir une gestion plus fine et ciblée. Néanmoins, cela nécessite un suivi permanent plus « serré ».

Si vous ne souhaitez pas passer tout votre temps à suivre l’évolution des marchés, deux solutions :
– vous pouvez aussi investir dans des « trackers ». Ce sont des fonds d’investissement qui cherchent à répliquer l’évolution d’un indice boursier (CAC 40 par exemple) à la hausse comme à la baisse,
– vous pouvez aussi déléguer la gestion à un gérant de fonds en investissant dans des fonds flexibles et diversifiés. Ce sont des supports composés de valeurs mobilières qui proposent une allocation évolutive en fonction des opportunités des marchés financiers.

 

N’hésitez pas à nous contacter afin d’étudier ensemble ce qui est le plus adapté à votre profil et à votre situation.

Cordialement,
CLAUDE AUMEUNIER

0153050200
contact@cofige.fr