Et l’or ?

Depuis son dernier point bas à 1161 USD l’once le 17/08/2018, l’or a rebondi de 13,1%. Pas mal… Ce cours s’est depuis stabilisé. Normal ! Les marchés montent sans raisons, mais ils montent. Donc, point besoin de valeur refuge. Et quant à la thématique inflation, dans la mesure où cette menace s’amenuise, l’or est moins regardé.

Quels sont les autres facteurs qui pourraient impacter le prix de l’or ? Nous en sommes à 114 mois de croissance américaine ininterrompue. Les paris se font sur plus de 120 mois de croissance nous amenant à l’été 2019. Certains brokers estiment la probabilité d’une récession aux US à 15% en 2019 et à 30% en 2020. D’autres penchent plus pour 50% de chances.  Les conditions financières aux US demeurent très accommodantes.

Et l’Europe ? Même topo, Mario Draghi reste en embuscade même si l’horizon de septembre 2019 se profile, car la croissance européenne peut ralentir en raison du Brexit ou de l’Italie.

La Chine peut-être ? Si les négociations avec les US continuent d’avancer, l’ombre d’un ralentissement majeur de la Chine devrait s’estomper. Donc, à ce jour, certaines menaces se font moins pressantes. Ceci n’est guère propice à un rebond plus marqué de l’or tant que les caractéristiques sus-mentionnées ne se dégradent pas… 15% ou 30% ou 50% de probabilité ?

 

Source : https://thedaily.finance/2019/02/15/et-lor-arkadiusz-sieron-seeking-alpha/?utm_source=The+Daily+Finance&utm_campaign=964c33922a-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_185483228b-964c33922a-59634831