Que faire de votre épargne en 2021 ?

La crise sanitaire vous a peut-être permis d’accumuler de l’argent sur vos comptes à vue ou sur vos livrets d’épargne…  Mais que faire de cette trésorerie accumulée ? Et bien, toute une série de choix s’offre à vous pour « placer » cette épargne, du plus ou moins risqué, d’une disponibilité plus ou moins immédiate, à court terme ou à long terme. On vous dit tout ! 

Pour la simplicité : le PEA et le compte-titres

Pour placer vos liquidités à court terme le PEA et le compte-titres sont des réceptacles pertinents. Grâce au compte titre, vous pouvez jouir d’une souplesse de gestion dans l’arbitrage de votre portefeuille. Toutefois, fiscalement, le PEA est plus intéressant, car il permet de capitaliser en franchise d’impôt, mais uniquement sur des actions de sociétés européennes, pour les actions internationales privilégiez le compte-titre.

Pour un placement sur mesure : l’assurance-vie et le contrat de capitalisation

Grâce à l’assurance-vie ou au contrat de capitalisation, vous pouvez épargner, percevoir des revenus, préparer votre retraite et transmettre, le tout avec une fiscalité qui défie toute concurrence. Un très large choix de supports d’investissement s’offre à vous et surtout vous pouvez réaliser des arbitrages entre ces différents supports sans aucune fiscalité. Et si vous avez besoin d’argent, à tout moment, vous pouvez effectuer un retrait !

Pour préparer votre retraite : le PER

Le plan d’épargne retraite individuel est spécialement conçu pour la préparation de votre retraite, mais votre épargne sera bloquée jusqu’à cette date. En contrepartie de ce « blocage » (sauf cas de sortie anticipée), vous bénéficiez d’un avantage fiscal immédiat lors de vos versements. En effet, les versements sur votre PER permettent de réduire le montant de votre revenu imposable, et donc de diminuer votre impôt.

Pour un investissement à long terme : le dispositif Pinel

Pour un placement à plus long terme, vous pouvez acquérir un bien immobilier locatif sous le dispositif Pinel et bénéficier en contrepartie d’une réduction d’impôt  de 12 % à 21 % du montant investi. Cet investissement mérite que l’on s’y attarde puisque qu’à compter de 2023, le taux de la réduction connaitra une baisse, le rendant un peu moins séduisant…

Bien entendu, l’arbitrage entre ces différentes solutions d’épargne doit se faire en fonction de votre situation personnelle, de vos objectifs et de votre profil de risque. N’hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos choix patrimoniaux.