Réouverture de commerces, couvre-feu… À quel déconfinement s’attendre ?

Le second confinement a commencé le 30 octobre, et sa levée sera progressive pour éviter une brusque remontée de l’épidémie de Covid-19. Découvrez les différentes pistes explorées au sommet de l’État.

Vous devrez encore vous munir d’une attestation pour sortir le 1er décembre

Les interdictions des déplacements n’entrant pas dans les dérogations admises (déplacements professionnels, achats de première nécessité, etc.) vont persister : jusqu’à une date encore inconnue, vous devrez disposer d’une attestation, a prévenu Jean Castex au cours de la conférence gouvernementale du 13 novembre.

Les commerçants plaident pour la réouverture de leurs magasins

Comme le réclament instamment les commerçants qui ne peuvent au mieux pratiquer que la livraison à domicile et le retrait de commandes (libraires, fleuristes, magasins de vêtements, etc.), l’exécutif envisage de permettre la réouverture de certaines boutiques avant la levée du confinement. La Fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé souhaite « une ouverture des magasins le 27 novembre » pour le black friday. Mais ce mercredi, lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, le ministre de l’Economie, des finances et de la relance, Bruno Le Maire, a demandé un décalage de cette opération.

La mise en place d’un couvre-feu est étudiée

Alors qu’aucun couvre-feu n’avait été appliqué au début de la sortie du premier confinement, une telle mesure est étudiée.

L’exécutif envisage cependant la mise en place de « dérogations aux restrictions de déplacement », mais uniquement « sur une durée limitée, pour les vacances de Noël, afin de permettre aux Français de se retrouver en famille », selon BFMTV.

Les cérémonies religieuses sont susceptibles de reprendre

Les cérémonies religieuses vont-elles reprendre ? Le chef du gouvernement n’exclut pas cette hypothèse. Après une réunion lundi dernier avec les responsables des cultes, Jean Castex et le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin « ont insisté sur la nécessité de travailler […] à l’adaptation des règles qui permettront la reprise de l’exercice des cultes, dès que les conditions sanitaires le permettront », a fait savoir Matignon.

Les cafés et restaurants ne vont pas rouvrir pour les fêtes

Les rituels laïcs de l’expresso matinal et du dîner en amoureux ne sont pas près de reprendre dans les établissements de restauration. Concernant la réouverture des cafés et des restaurants, « la date du 15 janvier, voire du 1er février 2021, serait largement évoquée, selon une source proche du dossier en contact direct avec Bercy », indique Le Point.

 

Source : https://www.dossierfamilial.com/actualites/vie-pratique/reouverture-de-commerces-couvre-feu-a-quel-deconfinement-sattendre-872481?at_medium=custom1&at_campaign=OneShot&at_custom1=101