Stratégie et marchés financiers, COFIGE vous informe

NOUS FAISONS FACE DEPUIS PLUSIEURS JOURS À UNE SITUATION, BIEN DES ÉGARDS, INÉDITE ET À UNE CORRECTION TRÈS VIOLENTE SUR LES MARCHÉS FINANCIERS.

Cette crise a été déclenchée par la propagation du coronavirus sur la quasitotalité de la planète. Cette crise sanitaire va avoir un impact économique significatif sur l’ensemble des économies mondiales.

En effet, si en Chine la propagation du virus est en régression, sa diffusion hors de Chine a progressé (Italie, France, Espagne) et de nouvelles zones sont touchées (Allemagne, États-Unis…).

Nous constatons déjà le ralentissement économique et nous devons faire face à un risque de récession. Le choc boursier enregistré est de très grande ampleur. Il s’apparente à ceux connus en 1987, 2001 et 2008. Les baisses enregistrées dépassent 30% en France, en Europe et dans la plupart des autres pays du monde, tant sur les petites que les grandes capitalisations.

Nous ne savons pas combien de temps cette crise va durer et quelle en sera exactement l’ampleur, mais nous sommes convaincus de pouvoir profiter du retour de la volatilité pour saisir de nouvelles opportunités d’investissements pour construire le socle des performances futures.

En effet, au regard de l’importance de la crise sanitaire, les banques centrales et les gouvernements adoptent, et continueront à adopter dans les semaines à venir, des mesures monétaires et budgétaires pour soutenir l’économie, les entreprises et les ménages.

D’ailleurs, aujourd’hui, tous les investisseurs ne tablent pas sur les mêmes scénarios : cela va d’une vision ultra pessimiste à une approche beaucoup plus bénigne avec une crise temporaire qui se résoudra dès les premières annonces positives sur la crise sanitaire.

Nous considérons pour notre part que la baisse des marchés est aujourd’hui disproportionnée et que les niveaux de valorisation sont intéressants pour tout investisseur à moyen et long terme. L’excès de la correction apparaîtra d’ailleurs au fur et à mesure que l’on se rapprochera de la résolution de la crise sanitaire. Il faudra néanmoins réinvestir en plusieurs étapes et il est probablement encore trop tôt pour le faire.

Rappelons que pour écrire le mot crise, les chinois amalgament les idéogrammes DANGER et OPPORTUNITÉ.

En dehors des conséquences parfois dramatiques à court terme, cette crise sanitaire va avoir, à notre sens, des vertus positives à moyen et long terme pour notre économie et la société, car elle met au grand jour les inconvénients de certains aspects de la mondialisation et de la désindustrialisation de la France et de l’Europe au profit notamment de l’Asie. Ceci devrait ainsi permettre de relocaliser des emplois en France afin de devenir moins dépendant.

D’un point de vue sociétale, à côté d’inévitables comportements d’individualisme à court terme, on devrait également assister à plus de solidarité, plus d’entraide, plus d’empathie envers les autres, à se soucier plus de notre entourage et, nous l’espérons, à porter plus d’attention à notre environnement.

En conclusion nous vous proposons de méditer sur une phrase du plus grand investisseur de ces 60 dernières années, figurant parmi les 10 plus grandes fortunes mondiales :

« Être peureux quand les autres sont avides,
et avide quand les autres sont peureux ».

WARREN BUFFETÉ

 

Nous restons à votre disposition si vous souhaitez échanger sur votre portefeuille et ses allocations.

 

Vos conseillers COFIGE Patrimoine