Le crowdfunding, un placement à haut rendement

Avec un rendement annuel moyen de 9 % au premier semestre 2019, les plateformes de crowdfunding immobilier peuvent séduire les épargnants en quête de diversification patrimoniale. A condition de bien choisir sa plateforme et d’être conscient du risque et de la non-liquidité du placement.

Alors que les placements immobiliers ont le vent en poupe, les plateformes de crowdfunding immobilier représentent une nouvelle source de diversification de son portefeuille pour faire décoller le rendement de son épargne. Selon le baromètre semestriel de Fundimmo, réalisé auprès de 28 plateformes de crowdfunding, le rendement annuel moyen s’établit en en effet à 9,2 % au premier semestre 2019 , en légère hausse par rapport au premier semestre 2018.

Dans l’univers du crowdfunding, qui consiste à prêter de l’argent, via une plateforme en ligne, à un promoteur immobilier, cette performance n’a rien d’exceptionnel. Encore faut-il bien en mesurer les risques afférents à la qualité des dossiers mais aussi aux plateformes. Pour l’heure encore marginal, ce type de placement est pourtant encouragé. La loi Pacte autorise en effet les investisseurs particuliers des plateformes à bénéficier des avantages fiscaux du PEA-PME.

 

Source : Les Echos